AMIS, IL FAUT FAIRE UNE PAUSE

JULIEN FOURNET

Une excursion philosophique

AMIS, c'est une invitation à la pensée et la joie qu'elle procure, c'est une pièce courte, manuelle, joviale pleine de chutes d’eau, de lianes et de vagues.
Un voyage d'une heure dix, intime et aventureux, ludique et philosophique dans lequel nous avançons étape après étape, à la façon d’un conte initiatique, jusqu’à "lâcher tout". Cartes, infusions au thym, cocottes en papier et pâte à modeler à l’appui, Julien Fournet, avec Jean Lepeltier sur scène, nous emmène voir ce qui se passe ici-même, au fond de la situation, derrière la forêt de la culture.

Contact Diffusion
Camille Bono : camille@amicaledeproduction.com

Conception et écriture : Julien Fournet
Interprétation et co-adaptation : Jean Le Peltier
Visuels : Sébastien Vial
Scénographie : Arnaud Verley
Accompagnement de production : Marion Le Guerroué
Diffusion : Camille Bono
Administration de tournée : Thomas Riou
Collaboration artistique : Lorette Moreau
Conseil dramaturgique : Anna Czapski
Adaptation néerlandais : Diederik Peeters
Adaptation japonais : Akihito Hirano
Remerciements à Antoine Defoort, Kevin Defrennes, Olivier Bosson, Sofia Teillet.

Coproduit par Le Phénix, scène nationale de Valenciennes, Le Beursschouwburg (Bruxelles), Carré Colonnes, scène nationale (St Médard en Jalles).
Adaptation Plein Air au Carré Colonnes, scène nationale (St Médard en Jalles).
Soutenu et proposé par LE LIEU UNIQUE (Nantes).
Remerciement au Vivat (Armentières) pour leur soutien
Produit par l’Amicale

UNE CLASSE VERTE
On y quitte ses chaussures, on y boit de la tisane, on y fait de l’origami. On s’allonge par terre, on joue, on se promène, on y fait même de la pâte à modeler.
Cette ‘classe verte’ du spectacle est une exploration philosophique et expérimentale de ce qu’on fait et de ce qu’on traverse tous les jours : notre propre culture.

UN LABORATOIRE PORTATIF
On tente de redessiner les liens périlleux entre art, éthique et politique avec cette résolution : se rendre disponible pour chercher de nouvelles relations aux choses, aux œuvres, aux événements.

DU SPORT
On s’essaye à différentes manières de penser : en cascades logiques, en lianes pour repérer ou sur la vague des opportunités. Ces expériences de pensées s’inscrivent dans le mouvement de trois paysages : RIVIÈRES, FORÊTS, PLAGES.

DES SAMOURAÏS DE LA CULTURE
Cette « pause » nous donne l’occasion d’expérimenter des outils ou des armes intellectuelles dans une relation immédiate, poreuse et gaie à notre environnement : un cours d’auto-défense, où l’on découvre que la culture peut parfois être considérée comme un art martial.

« Julien Fournet nous embarque dans un cycle de ‘classes vertes’ de la culture sarclant les paysages accidentés de nos champs artistiques à l’aide la pensée philosophique. Tordant. » LES INROCKUPTIBLES

« Avec Julien Fournet pour guide spirituel […], cette tentative de cartographier la culture par des chemins théorico-ludiques désacralise la figure toute puissante de l’artiste. »
LIBERATION

« Julien Fournet manie les concepts philosophiques avec l’habileté du jongleur […] C’est jubilatoire et éclairant. »
LES INROCKUPTIBLES

« Revenons à Julien Fournet qui en matière d’idées n’a lui non plus pas de limite. Pour ce spectacle, il dirige Jean Le Peltier qui nous attend sur un gros ballon de yoga vert prairie. De part et d’autre deux marmites en inox bouillent. Une grande corde pend au plafond. Et un grand écran nous montre un paysage autour d’une chute d’eau. Le décor est planté, nous sommes nous spectateurs, enrôlés dans une classe verte dédiée à la découverte du spectacle vivant. Avouons que l’affaire est délicieuse. » TOUTE LA CULTURE